La Naissance de l'Homme


Gouverneur Planétaire

Litrik3169Gouverneur Planétaire – Sam 12 Aoû 2017 03:44

Coucou !

J'ai écrit ça pour m'amuser, la naissance de l'Empereur version Warhammer-Fun-Fan, qui se passe pendant notre néolithique terrien ! ^^

Spoiler: Afficher
Je suis un tremble-sol, je communie avec la terre.
Grâce à mon don, je peux prévenir les catastrophes et vaincre mes ennemis.
Cette nuit, j’ai senti l’Appel. Je ne sais pas vraiment qui l’a lancé, mais je sais que je dois y répondre, le destin de l’Homme en dépend. Une voix dans le lointain me demande de faire migrer toute ma tribu vers le nord.
Je ne peux y résister, la demande est tellement forte…
Ce soir je réunirai ma tribu et je préparerai le voyage. Nous partirons demain, à l’aube ! Je sens mes forces se décupler à force d’entendre cette voix, je déplacerai mes montagnes natales moi-même si cela nous aide dans notre périple !

Je suis un loin-voyant, je communie avec le temps.
Grâce à mon don, je connais les légendes du passé et mes visions des possibles futurs font de moi un être sage.
Il y a une semaine, j’ai senti l’Appel. Avec cette voix, j’ai eu une vision d’une nature sans précédent. Dans un futur lointain, l’Homme touchait du doigt les étoiles. Cela m’a tellement ému, que lorsque mon peuple à écouté mon récit, il a décidé de partir avec moi braver les steppes chercher notre destin glorieux parmi les cieux.

Je suis un porte-l’eau, je communie avec les flots.
Grâce à mon don, je connais les courants forts à emprunter pour voyager rapidement sur l’océan et mon clan sait toujours où trouver du poisson.
Il y a un mois, j’ai senti l’Appel. J’ai alors immédiatement conduit mon peuple sur la mer, afin de naviguer vers l’origine du signal. Nous avons dû traverser d’immenses étendues sur lesquelles aucun humains n’avait jamais navigué. Mais mes pouvoirs vont croissant au fur et à mesure que nous avançons ! Nous commençons à manquer de vivres et le voyage sera dur, je ne sais pas si nous y survivrons. Mais nous avons la foi !

Je suis un souffle-feu, je communie avec les flammes.
Grâce à mon don, les miens n’ont jamais connu une vie sans confort. Les hivers se passent sans problème et nous avons toujours de quoi cuire notre nourriture. Les hommes sont forts et les femmes mettent au monde des enfants en bonne santé.
Il y a un an, j’ai senti l’Appel. Depuis nous sommes sur les routes, avançant journées par journées, feux de camps par feux de camps. Notre groupe a été rejoint par un autre, mené par un loin-voyant.
Ils sont aussi à la recherche de celui qui a lancé l’Appel.
Nous avons aussi rencontré un porte-l’eau, mais il n’a pas survécu malgré notre aide.

Je suis un chaman, je communie avec les âmes.
Grâce à mon don, je peux lire dans les pensées, apaiser les maux et communiquer sans parler. Mais je sais aussi voir ce qui se cache dans l’Au-Delà, où se cache la source de tous nos pouvoirs.
Il y a un siècle, j’ai lancé l’Appel. Dans la plus grande démonstration de mes pouvoirs que j’ai fait de toutes ma vie. Chaque être spécial, chaque individu capable d’utiliser des pouvoirs grâce à l’Au-Delà a reçu mon invitation : je dois les avertir des dangers d’être l’un des nôtres. Des choses horribles peuvent survenir lorsque nous utilisons nos dons.
Maintenant je suis mourant. Mais j’ai vu arriver déjà quelques uns des nôtres. Avant de m’éteindre, je leur ai appris à maîtriser leurs pouvoirs dans la plus grande sûreté, et je les ai formé a l’apprendre aux futurs arrivants.
Avec les quelques tribus déjà arrivées, nous avons bâti une ville. Elle grossira sûrement beaucoup après ma mort.

Je suis spirit, je communie avec les morts.
Grâce à mon don, je peux parler avec les personnes décédées. Ce qui est bien pratique, vu que la majorité de mon espèce, les néandertals, a disparu. Nous ne sommes plus qu’une poignée et mon objectif est de permettre à d’autres espèces de ne pas subir le même sort funeste. Je connais par cœur le phénomène de la mort, autant le moment qui nous mène de vie à trépas que l’état qui lui succède.
Il y a un millénaire, l’Appel a été lancé. C’était peut être il y a longtemps, mais des tribus de voyageurs continuent d’arriver dans notre ville, les individus spéciaux s’enseignant la direction de la source de l’Appel de générations en générations. Certaines tribus se sont perdues en chemin, d’autres ont été annihilées par les aléas de la vie du voyage. D’autres ont abandonné leur quête. Mais malgré cela, des peuples entiers continuent d’affluer.
Nous sommes nombreux à avoir des pouvoirs dans cette ville, une centaine ! Malgré les enseignements qu’on nous prodigue pour maîtriser nos dons, les accidents sont très fréquents. Des incursions de bêtes immondes tout droit sorties de nos cauchemars, des quartiers entiers oblitérés par des explosions psychiques, les âmes de leurs habitants déchirées ou dévorées…
Mais j’ai une théorie pour régler tout cela. A force d’observer des catastrophes, j’ai fini par comprendre un phénomène : lorsque de nombreuses âmes très proches les unes des autres passent dans l’Au-Delà, elles ont tendance à fusionner brièvement avant de se dissoudre dans l’infinité.
Et si, nous tous, les spéciaux, fusionnons tous en même temps pour augmenter notre puissance et créer une âme parfaite, invulnérable aux menaces de l’Au-Delà ? Et si cette âme profitait du court espace-temps pour se réincarner ?

Je suis le lieur-d’âmes.
Mon don a été façonné, créé de toutes pièces par diverses personnes ayant des dons depuis maintenant presque milles années. Des sacrifices colossaux ont été fait afin de découvrir cette nouvelle manière d’utiliser les pouvoirs de l’Au-Delà, et avec un peu de pratique je serais prêt a mener le Grand Rituel. Mon rôle sera d’augmenter la résistance de l’âme fusionnée et de m’arranger pour qu’elle fusionne avec le ventre d’une femme enceinte.
L’Appel a été lancé il y a maintenant trop longtemps pour qu’on se souvienne exactement de quand. La ville a atteint sa taille maximale, et plus aucune tribu ne s’est présentée aux portes depuis des lustres maintenant. Le conseil des Dons, qui réunis un millier de détenteurs de pouvoirs, a estimé qu’il était temps. Le Grand Rituel est pour bientôt.

Je sais Tout.
Je connais la Terre comme si je l’avait arpenté pendant un nombre infini de vies. Je connais tous les secrets de l’Au-Delà, ou au moins une bonne partie. Je maîtrise tous les dons, je suis presque un dieu.
Mais il y a une question à laquelle je ne sais pas répondre, et cela m’angoisse.
Qui suis-je ?
Je vais tenter d’y répondre.
J’ai des mains palmées, des branchies. Je suis sans doute un fœtus.
Les battements de mon cœur ont une fréquence très particulière, il me semble que je suis un Homo Sapiens.
Soudain des centaines de voix résonnent dans ma tête. Un hurlement terrible, un Appel, puis des milliers qui s’ajoutent encore à la cacophonie pour répondre à ce cri primal. Le vacarme est insupportable, la dissonance est à la limite de me rendre fou.
Puis le son se cristallise. Les voix se synchronisent. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, elles se fondent en une seule et même voix profonde, grave, et impériale : Ma voix.
Ces mots se forment, et répondent à ma terrible question.
Je suis l’Enfant des Étoiles et je vais naître pour mener l’Humanité vers le glorieux destin qui lui est dû !
Image

QUI EST EN LIGNE

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron